AccueilS'enregistrerConnexion
BIENVENUE SUR LE FORUM DES TDPN
MATCH ESL 1V1,3V3 OU 7V7, LES TDPN EN MODE FERRAILLEUR

Partagez | 
 

 La Suéde et ses blindés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Suéde et ses blindés   Mar 10 Sep - 9:05

Nous vantons tous, aujourd'hui, l'efficacité et la valeur des chars Allemands, Russes ou Américains, il faut savoir que des nations ont conçue des chars, parfois de qualité. Après le cas de la Pologne, je m'attaque aujourd'hui aux constructions de la Suède.

La Suède, le pays neutre par excellence comme la Suisse, possède une fabrique nationale de blindé. Des chars qui aurait pu se montrer efficace si ils avaient eu une utilisation au combat.

La Suède lance un programme de blindé en réaction au communisme qui apparait en URSS mais aussi au tension entre l'URSS et la jeune Finlande. Ce programme sera aussi alimenté par la peur d'une attaque nazi pendant la Seconde Guerre Mondiale, après la conquête du voisin norvégien notamment.

Le Stridsvagn M/31:


Le M/31 ou L-10 est le premier char crée par une entreprise suédoise en 1931. Derrière ce char, il y a l'influence de l'Allemagne et notamment celle de l'ingénieur Allemand: Joseph Vollmer qui créa les premiers blindés de l'Allemagne. La plupart des pièces du M/31 proviennent du futur Panzer II, ces pièces ont servi de base pour la production de ce char.
Conçu pour un équipage de 4 hommes, le M/31 possède un canon de 20 mm ainsi que deux mitrailleuses, il est également équipé d'un moteur Bussing V6 à essences et refroidissement par air de 140 chevaux pour une vitesse de 40 km/h et d'une autonomie de 200 Km, le blindage est peu épais avec 8 mm seulement.


Le Stridsvagn L-60:



Joseph Vollmer continua a construire des chars pour la Suède avec toujours l'influence du matériel Allemand.
Le L-60, qui apparait en 1934, est dans continuité du L-10 avec une innovation majeure: le L-60 est équipé d'une suspension à barre de torsion qui rend la conduite plus fluide, invention de Ferdinand Porsche, faisant du L-60 le premier char équipé avec ce type de suspension.
Le L-60 est également équipé du canon de 20 mm avec une mitrailleuse. Son blindage est plus épais que le M/31 avec 15mm maximum à l'avant. Toujours un moteur construit par Daimler: le Bussing-NAG six-cylindres en V de 160 chevaux donnant une vitesse de 45 km/h au L-60. Il fallait 3 hommes pour utiliser ce char.

Le Stridsvagn M/38 et M/39:



En 1939, le M/38 se distingue des autres chars de la même lignée par l'apparition de deux choses: il est équipé d'un canon Bofors de 37mm et l'apparition d'un moteur de fabrication suédoise: le Scania-Vabis six-cylindres en V de 142 chevaux pour une vitesse de 45 km/h. Le blindage est de 13 mm et il faut noter aussi la présence d'une mitrailleuse de tourelle de 7,62mm .
Ce char aurai connu un succès à l'exportation, car il pouvait se mesurer aux autre chars de l'époque.



Le M/39 est une amélioration du M/38 apparu en 1940: on note l'apparition d'une radio à longue portée mais il fut doté d'un système de direction à levier qui remplace le volant directionnel. On peut aussi observer le rajout d'une seconde mitrailleuse, sinon l'armement, le blindage et la motorisation sont identiques à ceux du M/38. Il aussi savoir que l'armée suédoise avait prévu une plaque de blindage supplémentaire de 35 mm pour le M/39
La Suède a opté pour des chars légers en cas d'attaque de l'Allemagne par la Norvège: l'Etat Major privilégia la mobilité de ses forces au détriment du blindage à cause de la taille de la frontière avec la Norvège.

Le Stridsvagn M/40:



Le M/40 est le résultat d'une étude minutieuse des autres nations productrices de blindé qui aboutit en 1941.
Le M/40 présente plusieurs innovation: la caisse, bien proportionnée, est à la fois rivetée et coulée, la transmission est à présent hydraulique présélectionnée associée à une boite de transfert haut-bas. Le moteur est cette fois montée à l'arrière: il s'agit d'un moteur Scania-Vabis de 142 chevaux six-cylindres pour une vitesse de 48 km/h est ne autonomie de200 km. Le canon est toujours un 37 mm avec deux mitrailleuses de 8mm sur la tourelle et l'équipage de trois hommes est protégé par un blindage de 24 mm.

Le Stridsvagn M/42:



Le M/42 est l'aboutissement final des blindés suédois commencés avec le M/31Il regroupe toute les innovations des précédents blindés mais avec un blindage de 80 mm, d'un canon de 75mm et d'une mitrailleuse DT de 7,62mm et d'un moteur Scani-Vabis de 320 chevaux conférant une autonomie de 200 km et une vitesse de 45 km/h à ce blindé prévu pour 4 hommes d'équipage.
Le M/42 resta en service jusqu'à son remplacement par des chars Centurion Mk.III.


Après 1945, la Suède continua de produire des blindés pour faire face à une éventuelle guerre avec l'Union Soviétique. Les entreprises suédoises donnèrent naissance à trois blindés de qualité, qui correspondent à la mentalité des suédois associant mobilité et puissance de feu.

Le premier est le Stridsvagn 74 de 1958:


Le Stridvagn 103 conçu en 1966:


Et le CV 90-120 en 1998:
Revenir en haut Aller en bas
 
La Suéde et ses blindés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SDKFZ 251/7 2e Division Blindée
» Batailles et Blindés N°31
» Projet photo : La Diagonale du Vide par le collectif Blind
» [INFO] Haut-parleur blindé.... ou pas?
» Batailles et Blindés n°40

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HISTORY :: Histoires des Chars-
Sauter vers: